Categories
BAC 1 BAC 2 BAC 3

œuvres fantômes

Workshop avec David de Tscharner sur la notion d’oeuvres fantômes, une technique utilisé pour la scénographie d’expositions et qui consiste à réaliser des copies blanches échelle 1 en carton ou papier des oeuvres afin de pouvoir les disposer dans l’espace lors des pré-montages.

Jour 1

Par groupes de trois étudiant.e.s, visite d’un ensemble de galeries du plan NECA, en étant attentif.ve.s aux paramètres listés sur la ‘liste visite d’expositions’. Choisir une œuvre, prendre une photo + informations: nom de l’artiste et de l’œuvre, année de fabrication, medium, taille…

Jour 2
Présentation par groupes à l’ensemble de l’atelier des œuvres choisies
Reproduire l’œuvre, échelle 1, en carton, papier… Mise en blanc.

Jour 3
Installation dans l’espace, présentation publique et discussion.

Categories
BAC 1 BAC 2 BAC 3

Rentrée Peinture 2021

Nous démarrons l’année avec un workshop commun aux B1, B2, B3 autour de la trace et de l’action. Pour nous échauffer, nous lançons un exercice inspiré par les ‘Blind Time drawings’ de l’artiste Richard Morris: dessiner les yeux bandés et porter l’attention aux sensations, aux sons, au corps…

source: blog

Nous enchaînons sur un exercice développé par Richard Serra dans sa pratique artistique, qui consiste à travailler à partir d’une liste de verbes d’actions.
Chaque étudiant.e choisit 3 verbes minimum dans la liste et réalise plusieurs propositions à l’aide des matériaux variés, tout en restant attentif.ve aux sensations du corps: au toucher, au mouvement, au son, …

“En 1967 et en 1968, j’ai écrit une liste de verbes comme moyen d’appliquer des actions diverses à des matériaux quelconques. Rouler, plier, courber, raccourcir, raboter, déchirer, tailler, fendre, couper, trancher… Le langage structurait mes activités en relation avec des matériaux qui occupaient la même fonction que des verbes transitifs.“
Richard Serra, Écrits et Entretiens 1970-1989, Daniel Lelong éditeur, Paris, 1990, p. 75.

Traiter de la nature du processus, ne pas être impliqué dans la psychologie de ce que vous faites, ni avec l’image postérieure de ce à quoi cela ressemblera une fois terminé.
Fondamentalement, cela vous donne une manière de procéder avec la matière par rapport au mouvement du corps, par rapport à la fabrication, qui vous sépare de toute notion de métaphore et de toute notion d’imagerie facile
Les artistes inventent des stratégies afin d’étendre leur vision, de voir ce qu’ils n’ont pas vu auparavant, d’inventer des outils et des processus qui leur permettent de voir dans une manifestation matérielle d’une manière que vous ne feriez pas si vous aviez affaire à des manières standardisées et académiques de pensée.
Trouver de nouvelles stratégies pour ne pas travailler par réflexe.

source: multi média lab

interview de Richard Serra: Vidéo

Categories
BAC 3

JURY B3

Photos Mathieu Lecouturier
Portraits Bernadette Mergaerts
Categories
BAC 3

Réflexion Numérique en Peinture

Ducoup.be est le résultat d’une réflexion menée sur le numérique par les étudiants B3, Romain Marula et Mathieu Lecouturier: un site web recueillant des définitions, des interviews et des ressources par rapport aux questionnements soulevés lors du workshop de février.

Categories
BAC 1 BAC 2 BAC 3 Invité.e.s

Perspectives

Céline Gillain, Elise Leboutte et Elise Dutrieux étaient des nôtres pour une après-midi de présentation sur les perspectives possibles après l’école. Elles ont partagé avec nous leurs parcours personnels et leurs connaissances du terrain artistique, culturel et pédagogique.

Categories
BAC 1 BAC 2 BAC 3

Jury Peinture Janvier

Categories
BAC 3

Semaine TT: B3

5 jours de questionnement et discussion avec Romain Marula et Mathieu Lecouturier sur les notions, les pratiques et les objets numériques.

Suite et références sur le lien suivant:

http://etudiants.le75.be/peinture/2020-2021/les_peintres_parlent_de_numerique/

Categories
BAC 1 BAC 2 BAC 3 l'atelier

Tour d’atelier

Categories
BAC 3 workshop

Workshop écriture

5 jours de workshop écriture pour les B3 avec Septembre Tiberghien et Loup Michiels.

1 L’ étudiant.e observe et prend note du processus de travail de son / sa collègue.

2 Iel reproduit ensuite les gestes observés pour refaire le travail de son / sa collègue devant lui / elle, afin de permettre une mise à distance avec celui-ci.

Categories
BAC 1 BAC 2 BAC 3

Labo Performance

Introduction par Gwendoline Robin à la performance:

Présentation de son travail et celui d’autres artistes comme Esther Ferrer…

Suivit d’une session de travail sur le corps et la trace:

1 Se répartir dans l’espace

2 Tracer le contour de son corps

3 Donner de la masse à la forme

4 Ecouter le son produit par l’action, essayer de l’amplifier

5 Par groupe de 3, tracer avec le bras ou la jambe tendu, un cercle autour de son corps. Porter l’attention au mouvement et au son

6 Observation et discussion

Suite: 2 après-midi de recherche sur l’action / objet.

avec Gwendoline Robin: chaque étudiant développe une action à l’aide d’un objet tiré de sa pratique d’atelier.

avec l’artiste performeuse Alice De Visscher: chaque étudiant développe une action à partir d’un sac de graines de cumin noir et un balais, qu’iels montrent ensuite par groupe de deux. Comment faire interargir les deux actions?

Merci au centre culturel Wolubilis pour le prêt des locaux!