Anne De Gelas « ZONE DE CONFORT »

ETE 78 ASBL – Rue de l’Eté 78 – 1050 Bruxelles

Anne De Gelas : « ZONE DE CONFORT »

« En regardant mes dessins on avait aussi parlé de violence, j’utiliserais bien le mot menace mais cette menace n’était pas seulement liée au corona. L’isolement et la distance ont joués un rôle très important. Disons que la situation m’a permis un certain recul et que ce virus a focalisé cette sensation d’être menacée. De ce point de vue les dessins parlent toujours de manière claire de la femme, de sa place. Je ne sais pas si c’est utile d’en parler, mais c’est très présent lorsque je travaille ».

A l’occasion de cette exposition présentant notamment des photographies et des dessins, un petit livre est édité à 100 exemplaires contenant chacun un tirage photographique différent. Il sera vendu au prix de 20 euros, entièrement au profit de l’artiste.

Un texte de présentation de l’exposition paru dans la livraison de ce mois de la revue « L’Art Même » se trouve sur notre site web à la suite des quelques images: www.ete78.com

Informations pratiques:

  • Samedi 23/01 de 16h à 20h: vernissage sans rendez-vous;
  • Exposition du 23/01 au 28/02;
  • Ouvert tous les samedis de 14h à 18h sans rendez-vous: 30/01, 6, 13, 20 et 27/02.
  • Respect des normes covid actuellement en cours.

D’autres photos, textes et informations sur www.ete78.com
Pour toute information ou réservation: mailto:info@ete78.com

Exposition | Persisterhood

du 12/11 au 15/01/2021 – PointCulture de Louvain-la-Neuve / Place Galilée 9/9A, 1348 Ottignies-Louvain-la-Neuve / entrée libre

  • Enquête photographique sur le militantisme « pro-choix » et les droits des femmes en république d’Irlande et en Irlande du Nord. De Galway à Belfast, ce projet de la photographe Natalie Malisse aborde le manque d’accès à l’IVG gratuite, légale et sécure, l’éducation sexuelle, la stigmatisation liée à l’avortement et l’opposition des activistes « pro-vie/anti-choix ».

Natalie Malisse est une photographe basée à Bruxelles. Diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts de l’Image « Le 75 » à Bruxelles, sa pratique photographique se penche sur des thématiques sociales comme le droit à l’avortement en Irlande du Nord (Persisterhood), les troubles anxieux et dépressifs chez les jeunes adultes (Bunkers) et la trisomie 21 (L’Enfant du Huitième Jour).

www.nataliemalisse.format.com

Yves Auquier « L’instant qui fuit »

26.09.2020 > 31.01.2021Musée de la Photographie à Charleroi

1969 – Yves Auquier devient professeur à l’École Supérieure des Arts « Le 75 » à Bruxelles. Il est le premier chef de l’atelier de photographie de l’école et il y fonde, en 1971, le cours d’histoire de la photographie.

L’exposition L’instant qui fuit retrace le parcours d’Yves Auquier. Photographe de l’intime, il s’intéresse au vivant, au temps qui passe, au familier et à l’instant fugitif, résumant lui-même sa transversalité par la notion de « réalisme intimiste ». Il travaille tout au long de sa carrière en noir et blanc et de façon sérielle, classant minutieusement ses négatifs dans des classeurs thématiques et compilant à partir de ceux-ci de nouveaux recueils. Il publie principalement ses séries sous forme de portfolios qu’il tire lui-même en argentique.

Musée de la Photographie – 11, Avenue Paul Pastur 6032 Charleroi – BelgiumT +32 (0)71.43.58.10F +32 (0)71.36.46.45Site

http://www.museephoto.be/

PHOTOTWENS 2020

PhotoTWENS 2020

Natalie Malisse diplômée de l’ESA le 75 en 2020

Exposition du 5 au 27 septembre 2020 – Kapel Romaanse Poort,Brusselsestraat 63, B-3000 Leuven. + infos ici

Fotografen uit de juryselectie tonen hun bekroonde fotowerken: Hanne Van Assche, Hanneke Van Camp, Jaro Minne, Jef Van den Bossche, Jonas Van der Haegen, Marnicq Roebben, Mauro Desmedt, Milana Starklova, Monica Fierlafijn, Natalie Malisse, Rembert De Prez, Sarah Oyserman, Seppe Vancraywinkel, Simon Van Geel, Tim Theo Deceuninck, Vincent de Laat, Maxime Minsen. (Unexposed Wild Card).
De jury Nicky Aerts, programamaakster en presentatrice ‘Pompidou’ radio Klara Nick Hannes, fotograaf, docent fotografie Sammy Ben Yacoub, curator n+1 project space, Cas-co (Leuven)

 » Il y a plus que ce que l’on dit « 

Midis de la Poésie – Atelier de photographie de l’ESA Le 75

Midis de la Poésie éditions, 2020

Au-delà d’un titre légèrement inconfortable à prononcer, Il y a plus que ce que l’on dit est une proposition (joli et judicieux sous-titre de l’ouvrage) complexe et harmonieuse issue de l’association des Midis de la Poésie et de l’atelier de photographie de l’ESA Le 75, école offrant un bachelier artistique porté sur les arts plastiques et visuels.

EDITION + Plus d’informations

RENCONTRES DE LA JEUNE PHOTOGRAPHIE INTERNATIONALE 2020 – NIORT

7 AVRIL – 16 MAI 2020 – Week-end événementiel 24-25-26 avril 2020

Leif Houlevigue – diplômé de l’ESA LE 75 – 2017

Villa Perochon INFO

Après l’effervescence et la belle folie du 25e anniversaire en 2019 qui a réuni à Niort plus d’une centaine d’artistes internationaux, nous revenons à la source des Rencontres de la jeune photographie internationale.

Autour de notre invité d’honneur, JH Engström, nous recevrons lors de la résidence de création 8 artistes émergents internationaux qui ont été choisis parmi près de 200 candidats dont 60 % provenant de l’étranger, 60 % de femmes et dont la moyenne d’âge était de 33 ans. Nous accueillerons également une étudiante en 5e année de l’École européenne supérieure de l’image (Éesi de Poitiers-Angoulême).

Autour de la résidence, outre les expositions consacrées aux artistes en création, nous accueillerons les expositions de six autres artistes dans huit lieux situés au cœur de Niort.
Toujours attentifs à la pluralité et à la richesse de création qu’offre le médium photographique, nous déambulerons parmi les démarches les plus diverses, du reportage à l’excavation de livres, du Mexique à l’Europe centrale en passant par Las Vegas, du polaroid trituré à l’impression jet d’encre et de l’installation à la vidéo en passant par le passe-partout…
 

Patrick Delat, directeur artistique