Soutien aux étudiants

Dans tous les cas, un étudiant éprouvant des difficultés peut toujours s'adresser à un professeur et / ou un membre de l'administration. 

L'ESA LE 75 dispose néanmoins d'un certain nombre de dispositifs de soutien aux étudiants :

Remédiation

M. Olivier Duquenne, enseignant, est disponible pour recevoir les étudiants en toute confidentialité et les soutenir dans leur programme (méthode de travail, organisation, soutien académique, etc.). 

Il peut aussi jouer le rôle de médiateur entre l’étudiant et les enseignants. Il peut aussi les orienter vers les personnes et / ou services compétents.

Ces rendez-vous se déroulent le mercredi après-midi (sur les deux sites de l’école).

Prendre rendez-vous auprès de Pascale De Coster

Conseiller académique

Mme Noëlle Costa-Fujimoto, conseiller académique, accompagne et soutient les étudiants dans la construction et le suivi de leur programme d'étude. A ce titre, les étudiants peuvent s'adresser à elle pour toute question concernant leur scolarité, ou plus largement leur vie à l'école.

Contact : Noëlle Costa-Fujimoto

Tutorat

Un étudiant en difficulté sur certains aspects d'un cours peut demander à bénéficier de séances de tutorat. Assurées par un étudiant plus avancé dans le cursus, ces séances permettent de reprendre certains points d’apprentissage (logiciels spécifiques, utilisation de matériel, compréhension d'un cours théorique, etc) et / ou méthodologiques (prise de note, organisation des idées, etc.).

Renseignement auprès de Bernadette Mergaerts

Fond social

Les étudiants ayant des difficultés financières peuvent éventuellement bénéficier d'une aide ponctuelle (deux fois par an). Les dossiers sont analysés avec la direction et les membres du Conseil Social, en toute confidentialité.

Renseignement et constitution des dossiers auprès de Pascale De Coster

Consultation médicale

Un médecin est à la disposition des étudiants environ deux fois par mois (horaires pouvant varier selon la disponibilité du médecin).

Les étudiants sont reçus individuellement et gratuitement.

Attention : le médecin ne délivre pas de prescriptions mais peut orienter vers les services médicaux compétents selon le cas de chacun.

Renseignement et agenda auprès de Pascale De Coster .

Enseignement inclusif

Les étudiants qui se trouveraient - pour des raisons liées à un handicap, une maladie invalidante, un trouble instrumental ou psychique - dans une situation les empêchant de suivre leur cursus dans de bonnes conditions peuvent demander à bénéficier de certains aménagements visant à faciliter leurs études.

Les demandes doivent se faire au plus tard au moment de l'inscription auprès de Pascale De Coster

Icon Décret régissant l'enseignement inclusif (99,3 Kio)

Stop à la prostitution étudiante

Pour diverses raisons principalement liées au maintien d’un niveau de vie décent dans le cadre de la poursuite de leurs études, certaines étudiantes et étudiants sont de plus en plus tentés de se tourner vers la prostitution.

Même si certaines étudiantes et étudiants relativisent parfois la « gravité » de la pratique et souhaitent qu’elle ne perdure pas au-delà de leurs études, cette dernière n’en demeure pas moins sans risques :


• Cette activité peut entraîner un décrochage dans la poursuite des études. Le temps de l’activité prostitutionnelle a parfois tendance à empiéter sur le temps consacré aux études.

• La prostitution est souvent dangereuse puisque la majorité des personnes prostituées reconnaissent avoir connu des violences sexuelles dans le cadre de leur activité (viol, maltraitances, etc.)

• Les étudiantes et étudiants peuvent se retrouver très « isolés » dans leur activité prostitutionnelle. En général, par gêne, crainte de jugement ou encore par peur que cela nuise à leur réussite académique, elles se murent dans le silence au risque d’en souffrir.

• Des effets psychologiques dévastateurs peuvent aussi apparaître chez les personnes qui se prostituent. La décorporalisation en est sans doute une des conséquences les plus parlantes. Le vécu d’effractions corporelles répétées et non désirées peut, en effet, entraîner un désinvestissement du corps, assimilé à un processus de protection. Le corps se dissocie alors pour éliminer les angoisses et, dès lors, les signaux d’alertes émanant du corps sont ignorés (tolérance à la douleur élevée, négligence de soi, maladies non-détectées).

• Une présence sur ces sites de prostitution étudiante, où les annonces sont énormément visitées par les potentiels clients, peut aussi laisser des empreintes en ligne et engendrer, à long terme, des conséquences néfastes sur la vie professionnelle et privée.

Des aides existent! N'hésitez pas! Plus d'information ici.