La Fabrica de Artes

Um corpo negro no mundo

Exposition de Daiane da Mata

Daiane da Mata est née à Salvaterra, Ilha do Marajó-PA, au Brésil. Elle étudie la photographie et les techniques visuelles à l’ESA (École Supérieure des Arts et de l’Image) le 75, à Bruxelles. Ses projets portent sur la compréhension des caractéristiques historiques, ethniques, géographiques et esthétiques des personnes comme le démontre ses expositions passées Le quotidien d’une infirmière et Immigrées en Belgique, chantiers lusophones et son exposition actuelle Um corpo negro no mundo. Elle y livre un regard poétique et testimonial sur le monde actuel.

 

Avec Um corpo negro no mundo Daiane da Mata s’interroge sur la liberté consciente du corps en mouvement dans l’espace. Pour cela elle documente la performance de Aline Valentine, professeur de danse afro-brésilienne évoquant les Orixás.

 

Les Orixás sont les dieux vénérés dans le candomblé, religion afro-brésilienne, qui se développe à Bahia à partir du XVIIe siècle et dont les origines viennent de différentes régions d’Afrique. En cela Daiane da Mata utilise dans ses photographies la couleur rouge en référence à l’Orixá Iansã, déesse des vents et des tempêtes représentant également la force des femmes.