Graphisme

 

L’option graphisme du 75 est liée dans son histoire aux transformations de la pratique du graphisme  (et aux enjeux qu’elle engage) mais également à la nouvelle intégration du travail de fin d’étude (TFE) dans le programme de Bachelor ainsi qu’à l’arrivée de nouveaux acteurs pédagogiques. L’option compte aujourd’hui une dizaine de professeurs qui chacun représente une spécificité de la pratique du graphisme. Notre récent enjeu était de créer des nouvelles synergies entre ces acteurs autours de projets à multiples portes d’entrée. Les cours sont donc résolument transversaux, le projet pédagogique évolutif, le parcours progressif. La «boite à outils» de la première année engage l’étudiant.e à la recherche, à l’expérimentation et à la découverte de la transversalité des différentes disciplines. C’est une année d’éveil qui apprend à poser un regard réflexif et personnel sur les formes graphiques réalisées. Le parcours se poursuit et s’intensifie au rythme d’une série de modules autour desquels s’articulent plusieurs professeurs. L’intention du module est de s’immerger durant quelques semaines dans un sujet, dans une pratique et de sortir de son schéma de pensée habituel. Une année soutenue durant laquelle analyse et esprit critique sont stimulés. Le questionnement reste un des fondement de notre pratique, autant pour les professeurs que pour les étudiant.e.s : questionner les outils qui façonnent notre travail, les formes et les contenus, la diffusion des messages et des publics visés, tout ceci offre des propositions de réponses qui enrichissent constamment le débat. Arrive le TFE, le travail de fin d’étude qui invite l’étudiant.e à définir lui même la thématique sur laquelle il travaillera une année complète. L’étudiant.e, en relation avec le monde qui l’entoure, enrichit de deux années d’apprentissages pose son regard critique, éthique, voir peut-être politique sur son travail artistique. Méthodes de travail, recherche de documentation, archivage et mise en exposition sont intégrés dans ce programme ainsi qu’une série de modules en début d’année. C’est le moment de l’autonomie, de la prise de position et de l’argumentation. Le TFE artistique et écrit vont se développer conjointement avec les professeurs par des échanges ininterrompus et ce toute l’année. L’exposition de fin d’étude est un moment clé pour l’étudiant qui pour la première fois expose et explique son travail devant un jury extérieur. Tout au long de ce parcours de 3 ans, un grand nombre d’intervenants viennent enrichir l’apprentissage des étudiant.e.s et nourrir le débat des différentes pratiques sous formes de workshop intensifs.

BLOC 1

Expressivité de l’image : B1 (quadri 1) Elise Neirinck

Par le dessin d’improvisation à partir de taches d’encres et par la réalisation d’une série de monstres représentant des émotions, les étudiants sont amenés à se défaire des stéréotypes et à trouver leur propre écriture graphique qu’ils consolident en constituant une série au graphisme cohérent. Dans un second temps, introduction à la narration et à la mise en page(s) par la réalisation d’une édition à partir des séries d’images réalisées. 

Code pictographique : B1 (quadri 1) Elise Neirinck

Création d’un code pictographique, c’est-à-dire un ensemble de pictogrammes dont le style graphique doit être cohérent. Apprentissage du niveau d’iconicité et de la rigueur formelle nécessaire à la conception de signalétiques, de modes d’emplois, etc.

Design graphique et mise en page : B1 (quadri 1 + 2) Stéphane De Groef

Ce premier quadrimestre propose une initiation à la mise en pages et à la communication graphique par l’apprentissage de savoir-faires tels que composition (hiérarchisation des informations, rapport texte/image, lisibilité), conceptualisation et expressivité. Par le biais de différents exercices, l’étudiant sera amené à questionner les qualités spécifiques du design graphique ainsi qu’à développer un langage graphique personnel et singulier dénué de tout formatage imposé par la machine. Des références en réponse aux exercices seront présentées en cours afin de permettre à l’étudiant d’élargir ou d’affiner sa culture graphique.

Catalogue Trucs et Astuces : B1 (quadri 2) : Elise Neirinck, Ronan Deriez, Stephane De Groef

Conception d’un catalogue collectif autour d’une thématique variable (trucs et astuces des étudiants pour les étudiants, écologie...). L’objectif de ce projet est de permettre à l’étudiant de mettre en commun les compétences qu’il a acquises au 1er quadri en création d’images, en mise en page, en typographie et en création numérique dans un seul et même projet. Ce projet invite les étudiants à concevoir un objet de façon collective.

Typo : B1 (quadri 1 + 2) : Olivier Bertand

L’atelier de Typographie du Bloc 1 propose aux étudiants d’apprendre les fondamentaux de la typographie en découvrant son vocabulaire et en s’initiant à la composition et au dessin de caractères typographiques. En appréhendant l’histoire des techniques et des évolutions artistiques de la pratique, il s’agit de s’exercer à manipuler le matériau typographique soit comme un objet (le véhicule d’une idée), soit comme un sujet (une puissance symbolique et suggestive). Deux échelles d’observation et d’expérimentation sont en jeu : le texte (macro) et la lettre (micro).

Création de caractères : B1 (quadri 1) : Flore Van Ryn

Ce cours sera donné sous forme de workshop intensif de 5 jours. Il sera question d’une première approche de la création de caractères typographiques. Celui sera réalisé manuellement en explorant différents types d’outils. La numérisation sur FontForge permettra ensuite de mettre en page textes et illustrations (réalisées au cours d’image) sous forme d’une édition collective.

Concepts et communiction : B1 (quadri 1 + 2) Paul Moriau, Paul Van Biesen

Concepts et communication est un cours axé sur la recherche d’idées et d’Art Direction. Sur base de réflexions stratégiques, l’étudiant développe une gymnastique mentale qui s’avérera nécessaire tout au long de son cursus puis de sa carrière professionnelle. À partir d’un briefing, il sera amené à chercher des solutions innovantes et créatives par rapport aux supports exploités (de l’objet imprimé au numérique).

Créations numériques : B1 (quadri 1 + 2) Ronan Deriez

Le design graphique constitue aujourd’hui un domaine particulier, entre création plastique et communication, qui sollicite une multitude de médiums et d’outils. L’enseignement de l’image numérique à l’intérieur de l’option Graphisme ne peut donc se faire de manière purement formelle mais doit plutôt s’envisager comme un accompagnement de l’étudiant vers une véritable compréhension des outils technologiques, de la culture et des logiques de fonctionnement qu’implique le numérique. Il va de soi qu’un apprentissage technique de base est absolument nécessaire pour que l’étudiant se familiarise avec les outils et les gestes du métier, mais la compréhension des logiques de construction permettra à moyen terme à l’étudiant, une autonomie dans son travail de création et le développement de son propre langage graphique. Il s’agit de permettre à l’étudiant de devenir indépendant tant dans le choix de ses outils de création que dans l’élaboration de son propre langage graphique.

BLOC 2 : MODULES B2

Affiches : B2 (quadri 1) : Elise Neirinck, Flore Van Ryn

Ce cours d’affiches propose de travailler autant l’idée qui sous-tend la forme que la partie visuelle et typographique. Les principes de mises en page (équilibre, hiérarchie, contraste, cadrage, couleurs...) sous contraintes y sont abordés ainsi que la notion de variation sur un même thème : une même affiche doit être déclinée en différentes versions : une manière de comprendre le jeu infini de la mise en forme des éléments graphiques.

Livre illustré : B2 (quadri 1) : Elise Neirinck, Muriel Gehart

Ce module se base sur le pli et la narration. Il s’agit de concevoir une édition qui illustre un texte, c’est-à-dire que l’image éclaire, interroge le texte et donne un point de vue. Le contenu du livre s’organise par le pliage du papier. La reliure devient le lieu d’expérimentation d’une mise en plis du travail graphique.

 

 

 

Cartographie : B2 (quadri 2) : Elise Neirinck, Muriel Gehart, Ronan Deriez, Romain Marula

A partir de l’exploration d’une ville, créer une cartographie subjective de celle-ci à partir d’une thématique personnelle. Les cartographies produites donnent lieu à une exposition dont les étudiants conçoivent la scénographie, les objets de communication annonçant l’événement, ainsi qu’un site de documentation du processus de travail.

Revue — Spécimen : B2 (quadri 2) Flore Van Ryn, Romain Marula

La création de caractères typographiques est abordée dès le Bloc 1 et se poursuit au cours de la 1ère année du Bloc 2. Différents processus et méthodes sont expérimentés. La finalité est la numérisation d’un alphabet et autres glyphes le complétant sur logiciel libre (FontForge). La fonte ainsi obtenue sera implémentée dans la typothèque de l’école, site web qui compile les fontes déjà réalisées par les étudiants des années précédentes et qui sont ‘téléchargeables’ par tous gratuitement. Le specimen typographique est également abordé sous toutes ses formes et possibilités, éditoriales ou numériques.

Archives et documentation : B2 (quadri 1 + 2) Ronan Deriez, Romain Marula

Ce cours vise à explorer des pratiques numériques (théoriques ou techniques) et interroger des formes éditoriales hybrides. Le cours doit permettre aux étudiants d’obtenir une conscience de leurs usages numériques, de les ouvrir à des outils alternatifs ou adéquats à leurs pratiques et de leur donner des méthodes pour mieux les maîtriser. Trois grandes thématiques seront abordées — 1. la documentation numérique — 2. les outils et méthodes numériques — 3. les cultures numériques, code et Web.

BLOC 2 : MODULES B2 + B3

Pratique éditoriale : B2 + B3 (quadri 1)  Pierre Smeets, Patrick Lehance

Le cours de Pratique éditoriale se concentre sur la conception et la production d’objets imprimés. Dans un premier temps, l’objectif est de décortiquer la structure d’une publication et d’énoncer les règles mathématiques de l’organisation d’une page (blancs, découpage, texture typographique, corps, interligne...). Par la suite, les étudiants prennent connaissance des étapes cruciales de l’élaboration d’un projet éditorial. Invités à produire leurs propres objets imprimés, ils se questionnent sur les critères de qualité, de lisibilité et de contemporanéité ainsi que sur l’adéquation du fond et de la forme.

Concepts et communication : B2, B3 (quadri 1 + 2) Paul Moriau, Paul Van Biesen, Patrick Lehance

Poursuite des objectifs pédagogiques initiés en B1.

BLOC 2 : TFE — B3 (TRAVAIL DE FIN D'ÉTUDES)  

La 2è année du BLOC 2 s’articule sur deux quadrimestres distincts : durant le 1er quadri les étudiants participeront à des modules de cours (voir plus haut) et d’autre part ils débuteront leur projet de fin d’études qui se compose d’une partie écrite (TFE) et d’un projet artistique (Jury) articulé autour d’une thématique de leur choix. Ce travail s’étalera sur toute l’année académique et sera présenté lors d’une exposition/jury dans un lieu unique. Durant le 2è quadrimestre, ils n’auront plus de cours à proprement dit mais ils auront l’ensemble des professeurs d’atelier à disposition pour les aider et les conseiller dans leurs projets. Leur TFE et leur projet artistique seront liés : les recherches et réflexions faites pour le TFE nourriront leurs démarches et guiderons les choix faits pour leurs projets artistiques.

Méthodologie et Recherche : B3 (quadri 1 + 2) : Romain Marula

L’objectif de ces rendez-vous est de permettre aux étudiants de B3 de développer une autonomie et de se construire une méthode de travail. Nous essayerons d’aborder les questions de recherche et de méthodologie autour du projet de TFE. Apprendre à construire et documenter un projet avec l’aide d’outils et de méthodes qui permettront d’organiser la recherche, afin de ne pas devoir produire tous les objets au dernier moment. Envisager cette recherche comme un quotidien permettant d'être habité par son projet. Par conséquent, il s’agit de faciliter la transmission, le partage et de se familiariser avec son projet. Mais aussi d’être capable de comprendre sa genèse, expliquer ses difficultés techniques ainsi que ses étapes de production.

+ Publication Jurys : B3 (quadri 2): Ronan Deriez, Romain Marula, Olivier Bertrand

COURS ARTISTIQUES :

Dessin : Valérie Rouillier

COURS TECHNIQUES

Informatique : Jérôme Coche

Photographie : Philippe Jeuniaux

Enseignants

Fiches de cours