Pratiques de la recherche

2021-2022 — UE 10050

Objectifs

- Offrir aux étudiant.e.s une boîte à outils pour leur permettre de conduire de manière subjective et interdisciplinaire leurs recherches en art ;
- Accompagner les étudiant.e.s dans la prise de conscience progressive et critique des modalités d’expérimentation et de recherche inhérentes à leur travail ;
- Explorer et interroger des dispositifs et des expériences de documentation, de présentation et de représentation de la recherche en art, grâce aux rencontres avec les intervenant.e.s prévus dans les cadre des workshops ;
- Développer avec les étudiant.e.s une réflexion critique, à partir de leur propre langage, autour de la question de la documentation de leurs recherches ;
- Accompagner les étudiant.e.s dans l’apprentissage d'une écriture réflexive et critique sur leurs propre pratiques artistiques ;
- Nourrir la transversalité, afin d'alimenter des échanges entres les étudiant.e.s d'orientations différentes.

Telle le suggère une image de l’artiste Cesare Pietroiusti, inspirée de l’étymologie propre du mot, rechercher c’est dessiner et/ou tracer des cercles autour de quelque chose, de manière tant théorique et figurée que physique et concrète. C’est donc cette valeur à la fois conceptuelle, matérielle et physique de la recherche que l’enseignement souhaite mettre en avant par un cours prenant la forme d’un séminaire et d'un programme de workshops afin de donner non seulement voix mais également corps et espace à la recherche.

Acquis d’apprentissage

Capacité de réflexion critique par rapport aux pratiques et aux recherches des étudiantes et étudiants ;

Capacité d’élaborer activement leurs champs de référence et de compétence;

Capacité à articuler une opinion et à argumenter un avis personnel sur un sujet ou un thème abordés pendant les cours ;

Capacité de faire du cours un lieu d’écoute active et de réflexions partagées ;

Méthode

Le cours se structure autour de deux moments forts:

-Des séances théoriques et discursives autour de la recherche en art, rythmées par des lectures, des projections de films et de vidéos d’artistes ainsi que des moments d’écoute. Selon un mode de fonctionnement horizontal, les contenus des cours se condensent autour des pratiques artistiques des artistes invités et des centres d’intérêts des étudiantes et étudiants.

-Quatre workshops, un par orientation, avec des artistes et chercheurs invité.e.s. Chaque workshop, de la durée de trois jours, est conçu pour permettre à l’artiste invité.e de partager des aspects de son propre processus de recherche.  

Contenu

1. Un séminaire théorique et discursif au premier quadrimestre centré autour d'un champ de recherche, celui de l’étude et du questionnement des milieux écologiques que nous habitons et des manières inter-espèces de les habiter. La localisation de l’école, en bordure de forêt et de centre commercial, offre une situation de recherche particulièrement riche en questionnements, qui rentrent par ailleurs en résonnance avec l’actuelle impulsion à réapprendre à composer avec nos environnements et nos écologies quotidiennes. De plus, la culture de l’observation et de l’écoute attentive, des écologies de production et de documentation des multiples dimensions du réel font partie des spécificités pédagogiques de l’école. Ce champ de recherche sera exploré par la lecture partagée en cours de textes théoriques (écrits d'artistes, de philosophes de sciences, d'éthologues, de biologistes, d’ornithologues) ainsi que par la vision et l'écoute d'oeuvres d'artistes. Les cours seront donc rythmés par des lectures, des projections ainsi que des moments d’écoute. Des méthodes de recherche seront présentées et employées afin d'enrichir et diversifier notre bibliographie et sitographie de départ, qui seront proposées et mises à disposition en début du cours dans le drive. Le drive sera également le lieu où regrouper la documentation issue des ateliers de recherche. Au sein du séminaire, des questions de représentation et de documentation de la
recherche en art seront également engagées, par le prisme des recherches effectuées avec les artistes invité.e.s dans le cadre des ateliers de recherche.

2. Un ensemble de 4 ateliers de recherche avec des artistes invité.e.s., de la durée de deux à trois jours, visant à construire une situation de recherche partagée avec les étudiant.e.s et permettre ainsi aux artistes de déployer des aspects de leurs propres processus de recherche inter-espèce. Les artistes seront donc conviés autour des questions de formes d'écoute et d'observation attentives des milieux et des manières de vivre plus que humaines et inter-espèces ainsi que autour des pratiques écologiques qu'ils et elles emploient dans leur travail.


3. Un séminaire théorique et discursif au deuxième quadrimestre, articulé autour d’exercices de structuration et de schématisation d'un cheminement de recherche, de référenciation d'une recherche et d'écriture. Ce séminaire aura pour but de permettre aux
étudiant.e.s de progressivement prendre connaissance des processus de recherche inhérents à leur travail engagés au sein des ateliers ainsi que déployer, à partir de leur documentation, un travail d'écriture structuré et réflexif.

Mode d’évaluation

Evaluation continue + évaluation pendant les ateliers de recherche + travail écrit à rendre à la fin du deuxième quadrimestre.

Possibilité de rendre travail si évaluation au 3 ième quadrimestre.

Critères d’évaluation

Une attention particulière sera accordée à la capacité des étudiant.e.s de faire de ce cours un lieu d’écoute active et de réflexions partagées.

L’évaluation de l’enseignement se fera donc sur le mode, pour une part de la participation active des étudiant.e.s à l’un des ateliers - la note est partagée entre l’artiste invité.e et l'enseignante – et pour l’autre par la réalisation d’un travail final individuel, lié à
l’élaboration et à la documentation d’un projet de recherche personnel, à travers les outils conceptuels et pratiques abordés en cours et pendant les workshops.

Parmi les critères d’évaluation : la capacité à mettre en place des processus de recherche ; la capacité à élaborer de manière personnelle les contenus du cours ; la capacité d’identification des enjeux de ses propres recherches ; la participation active aux workshops ; la capacité à déployer une attention et des systèmes d’écoute adaptés envers des objets rencontrés.