UE 21010 Graphisme - Atelier 2

2019-2020 — UE 21010 : Graphisme - Atelier 2

Co-requis

Cours obligatoire composé de 5 parties

Pré-requis

UE 11010

Objectifs

1. Art Direction-communication & conception publicitaire / Communication visuelle - Publicité

Paul Moriau, Paul Van Biesen

Objectifs

• S’initier au briefings, en avoir une bonne lecture et une bonne compréhension

• S’initier aux techniques de la communication et conception publicitaire

• Composer des textes en rapport avec des images: choix du typo, corps, placement, composition/mise en page

• Apprendre à structurer ses idées, argumenter ses choix, percevoir les points forts et les points faibles de son projet

• Penser en terme de concepts et le pouvoir de les mettre sur papier

• Développer des concepts de communication

L’objectif pour la 2ème année est de rentrer dans le monde de la publicité par le biais de différentes techniques et réflexions publicitaires. Nous restons dans le 360° mais plus précisément dirigé vers la publicité au sens large. Il faudra apprendre à penser en concept et non plus en imagerie seule. Les étudiants devront commencer à structurer

leurs idées (idée forte/faible) faire une réflexion un peu plus stratégique, analyser un briefing et apprendre le vocabulaire publicitaire et mettre l’accent sur l’art direction. Nous allons également démontrer l’impact de différents média. L’année sera entièrement axée sur différents exercices pratiques (de 4 à 6) visant à expérimenter des techniques publicitaires (exemples: l’exagération, la transformation, la comparaison, la métaphore, l’avant-plan/arrière-plan, l’inversion ou

encore l’activation). Tout exercice étant bien sûr agrémenté de nombreux exemples concrets. Nous mettrons l’accent sur les techniques via différents supports comme le DM, l’affichage, l’annonce, l’activation.... Ceci afin de faire découvrir le monde de la communication au quotidien. L’objectif visé en 2ème est le talent conceptuel: comment analyser un briefing et y apporter des réponses créatives. C’est pourquoi, le projet «Michel Leen award du CCB» fait partie des exercices concrets.

 

2. Mise en page éditoriale et packaging

  • Mobiliser le savoir acquis en typographie en 1re année
  • Se familiariser avec les différents supports de communication
  • Développer des concepts typographiques en accord avec la thématique
  • Composer et mettre en page des textes en tenant compte de leur rapport aux images

3. Image

Elise Neirinck

Le programme de cette deuxième année vise à consolider les deux premiers axes de mon projet global principalement développés en BAC 1.

  • développer une rigueur formelle
  • comprendre les distinctions entre observation et interprétation, être capable de développer les deux au travers de la création d’images. Ce qui requiert certains prérequis (exercice de synthésation des formes en 3 étapes bac 1)  directement applicable à la profession (modes d’emplois, codes pictographiques, signalétiques, etc.) dont l’étudiant doit user dès qu’il abordera la problématique de l’image informative.
  • maîtriser l’expressivité de l’image, l’apprentissage des formes
  • développer une écriture graphique personnelle cohérente propre à chaque étudiant.
  • compréhension de ce qu’est une image informative et capacité à en créer
  • exploration de l’illustration « intelligente » qui met en lumière un texte.
  • exploration des rapports entre texte et image
  • construction d’une narration
  • acquérir une autonomie formelle et réflexive

Les étudiants sont confrontés  à des projets de plus longue haleine qui leur laisse une plus grande liberté d’interprétation. Elle leur donne les clés pour aborder plus aisément le projet global de BAC 3 qui met en relation les différents cours d’atelier (cours d’affiches dont je suis professeur, cours de mise en page, cours de publicité) sur une année entière.

 

4. Affiches culturelles, sociales et politiques

Elise Neirinck

  • Acquérir des références graphiques. Mettre en place une culture graphique (du monde de la communication visuelle ainsi que du monde de l’art). Observer, analyser et comprendre les références accumulées.
  • Parvenir à mettre en place un concept cohérent en répondant correctement à un briefing.
  • Comprendre et atteindre un certain niveau d’efficacité visuelle lors de la mise en forme d’un message. Recherche de la forme la plus adéquate à aux intentions choisies.
  • Composition, cadrage et mise en page au sein de l’affiche.
  • Explorer la relation entre texte et image.
  • Pouvoir argumenter ses choix.
  • Vérifier la justesse de ses choix lors d’une argumentation orale.
  • Travailler avec des contraintes. Mettre en place des méthodes de travail
  • Etre conscient des manipulations mentales qu’on met en place lors de la création d’une affiche, parvenir à les maîtriser.
  • Acquérir des techniques manuelles (papier découpé, dessin, mise en scène d’un objet).
  • Parvenir à travailler en équipe, être à l’écoute, tout en gardant sa cohérence et son univers propre.
  • Aborder différentes fonctions et différents usages de l’affiche.

5. Typographie

Flore Van Ryn 

 

 

 

Acquis d’apprentissage

1. Art Direction-communication & conception publicitaire / Communication visuelle - Publicité

Paul Moriau Paul Van Biesen

Aptitudes

  • Motivation
  • Ouverture d’esprit en création graphique/publicitaire
  • Connaissance des bases en création
  • Avoir un feeling de mise en page/typographie
  • Pouvoir formuler ses pensées
  • Avoir un esprit critique
  • Avoir une base en dessin

 

2. Mise en page éditoriale et packaging

  • Connaissance des règles typographiques, savoir-faire dans le domaine de la lettre et du mot

3. Image

Elise Neirinck

  • motivation
  • exercice de synthésation des formes en 3 étapes
  • boite à outil méthodologique, technique et expérimentation développée en bac 1
  • composition et gestion d’une image
  • recherches autour du développement d’une écriture graphique personnelle ( expressivité de l’image)
  • être capable de mettre en place une série au travers du dessin

4. Affiches culturelles, sociales et politiques

Elise Neirinck

  • Bases typographiques: la lettre et le mot, expressivité de la typographie
  • Conscience de la diversité des techniques graphiques
  • Expérimentations autour de la création d’une image
  • Connaissances culturelles de base sur le graphisme
  • Dans l’idéal l’étudiant devrait au travers des cours de dessin qu’il a eu, avoir déjà trouvé les prémices de sa propre écriture graphique.

5. Typographie

Flore Van Ryn 

  • Connaissance de l’anatomie de la lettre.
  • Connaissance des différentes familles typographiques
  • Notion de base en composition typographique (notion de grille, de la hiérarchie de l’information etc...).
  • Connaissance de base des règles typographiques (césures, ponctuation, espacement, etc...).

 

Méthode

1. Art Direction-communication & conception publicitaire / Communication visuelle - Publicité

Paul Moriau, Paul Van Biesen

  • Chaque semaine, remettre au moins 7 idées en croquis sur A4
  • Une idée par A4 avec texte ou slogan
  • Quantité progressive de mots, de textes et d’images
  • Argumentation autour des choix opérés lors d’un concept
  • Suivi et développement sur 3 séances/semaines pour la conception et réalisation (en groupe) +1 pour la finalisation
  • Rendu du projet avec deadline à respecter
  • Favoriser le travail autonome
  • Invitations d’intervenants extérieurs (conférence, workshop, directeur de création et spécialistes de la communication, photographes, illustrateurs, maison de production,....)

 

2. Mise en page éditoriale et packaging

  • Gestion de quantité progressive de textes et d'images (de la carte de visite au dépliant)
  • Présentation individuelle et argumentation des projets en cours
  • Dialogue avec l'étudiant mettant en avant les points forts et diagnostiquant les points faibles
  • Exercices de lectures collectives des projets aboutis
  • Lecture de projets issus du monde professionnel

3. Image

Elise Neirinck

  • Variations d’exercices longs et courts.
  • Lancement du projet à l’aide d’un briefing oral ou écrit (dont la précision varie afin d’obliger l’étudiant à faire avec ou sans contraintes)
  • Suivi du développement conceptuel et  formel selon les exercices.
  • Lectures des projets individuelles et collectives argumentées par les étudiants.
  • Cotation formative argumentée et critiquée oralement par les étudiants.

4. Affiches culturelles, sociales et politiques

Elise Neirinck

  • Variations d’exercices longs et courts.(workshops et travaux réalisés en classe)
  • Variations de projets collectifs et individuels.
  • Alternance de projets réalisés en classe uniquement et de projets réalisés chez soi, dans ce cas, les heures de cours servent à faire les lectures des travaux en cours (individuellement et collectivement).
  • Lancement du projet à l’aide d’un briefing écrit (dont la précision varie afin d’obliger l’étudiant à faire avec ou sans contraintes).
  • Suivi du développement d’abord conceptuel, ensuite formel.
  • Cotation argumentée et critiquée oralement par les étudiants.

 

 

 

Contenu

1. Art Direction-communication & conception publicitaire / Communication visuelle - Publicité

Paul Moriau, Paul Van Biesen

  • Différentes techniques de la communication et conception publicitaire
  • Différents supports de communication publicitaire
  • Exercices en situations diverses de production (dépliant, carte postale, magazine,..)
  • Récolte et confrontation des documents en rapport avec le thème à traiter
  • Notions de base de mise en page
  • Gestion d’un espace défini (les pleins, les vides)
  • Volume des informations et leur hiérarchie
  • Vocabulaire de la communication et conception publicitaire de base

3. Image

Elise Neirinck

1. Schématisations

Réalisation de 2 schématisations d’animaux donnés par le professeur.

(prérequis: exercices de bac 1: variations sur un objet ou un animal, synthétisation en 3 étapes).

Les 2 animaux devront être schématisés de manière cohérente l’un avec l’autre. Outil: gros marqueurs noirs, feuilles A4 et A3.

 

Dans un premier temps l’étudiant aura accumulé des photographies des animaux en question dans diverses postures.

Dans un second temps, il les dessinera de la manière la plus juste possible en comprenant sa morphologie (crayon, rotring).

Dans un troisième temps il cherchera à le synthétiser à l’aide d’un gros marqueur.

Dans un quatrième temps il s’arrangera pour que ces deux animaux soient synthétisés dans un même style graphique.

 

Dans l’idéal, ce travail serait repris par un professeur d’infographie afin de vectoriser les schématisations sans en perdre la sensibilité.

Rendu final: format A3 pour chaque animal, qui devra apparaître en grand et également en vignette d’1cm sur 1 en bas de page.

4 cours de 4 heures

 

2. Illustration d’une phrase de manière intelligente

Technique libre. Dessin sur A4. Celui-ci sera scanné et mis en page au format A2, la phrase apparaîtra sur l’image en jouant avec elle (possibilité de complémentarité avec le cours d’infographie).

 

Dans un premier temps l’ensemble de la classe réfléchira les phrases afin de les comprendre.

Dans un deuxième temps, il s’agira de trouver une idée en faisant des croquis.

Dans un troisième temps, l’étudiant composera son image et sa phrase selon la technique choisie en tenant compte de l’espace de la page, du cadrage et de la dynamique de l’image.

3 cours de 2 heures

 

3. Illustration et narration

Il s’agira de mettre un texte en lumière par l’image en en proposant une interprétation personnelle juste par rapport au texte en 5 images minimum. Ce travail fera l’objet d’une mini publication, dont la succession de pages devra créer une narration visuelle.

6 cours de 4 heures ou 2 cours de 4h + workshop (par exemple: D. Goblet)

 

4. Traitement graphique de données

Exercice de transcription de données statistiques en visuel. Il s’agit d’en faciliter la compréhension sans en tronquer les informations.

Référence: Isotype/ Gerd Arntz.

2 cours de 4 heures.

 

4. Affiches culturelles, sociales et politiques

Elise Neirinck

Au travers de la création successive d’affiches:

  • Exercices sur les analogies formelles et / ou figures de style visuelles, le détournement.
  • Conception et réalisation d’une affiche individuellement.
  • Mise en forme d’un concept par le biais de croquis (plusieurs idées obligatoirement) et donc d’un message cohérent et lisible.
  • Expérimentation graphique formelle (techniques, outils) autour de l’idée choisie pour être développée. Certaines affiches avec contraintes définies, d’autres où l’étudiant est libre de choisir sa technique.
  • Questions théoriques de définitions et d’analyses à propos du graphisme.
  • Argumentation des choix établis lors de lectures individuelles et collectives.
  • Mise à disposition d’un blog où sont partagées les références graphiques des étudiants et du professeur.
  • Travaux bilatéraux avec le cours de typographie: accent mis sur les techniques manuelles aidant les étudiants à mieux maîtriser la forme, la composition. Approfondissement du rapport entre texte et image. Dessin de la lettre et du mot au sein de l’affiche. Cours en duo et workshops avec intervenants extérieurs.
  • Travail bilatéral avec le cours du livre: L’affiche et le pli. Aborder l’affiche recto/verso. Aborder la notion de narration dans l’affiche. 

 

5. Typographie

Flore Van Ryn 

#1 COURS TRANSVERSAL

TYPOGRAPHIE ET IMAGE AVEC COMME BUT L’AFFICHE

 

Ce premier quadrimestre sera dédié à l’usage de la typographie conjointement avec l’image et la forme graphique et de proposer un exercice qui a pour but d’appréhender le texte et l’image de manière connectée et cohérente. Cette association s’inscrit dans la volonté de donner aux étudiants une expertise

complète afin qu’ils prennent conscience que typographie et image sont étroitement liés et qu’ils doivent donc être pensés ensemble.

 

→ AFFICHES SÉRIELLES / COLLAGE PAPIER À LA MAIN

Le travail se fera à la main en papiers découpés ou déchirés de couleurs imposées ou en noir et blanc. L’étudiant devra proposer 3 affiches différentes sur un même sujet (ville) avec le nom de celle-ci. Aucune représentation figurative n’est autorisée : le sujet devra être illustré typographiquement ou de

manière abstraite (formes géométriques, organiques, trames etc...). Ces formes suggèreront une sensation, une impression, une action, un mouvement en rapport avec le sujet donné.

Les enjeux pédagogiques de ce projet sont :

> éprouver la technique du collage et ses limites (choix

des papiers, déchirer, couper, superposer, cadrer, coller...)

> gestion de la représentation abstraite d’une idée / aller à l’essentiel.

> gestion de la couleur

> gestion des pleins et des vides / de l’équilibre

> gestion de l’espace (cadrage)

> gestion de la typographie avec l’image ou de la typographie comme image gestion du choix du style typographique

 

→ AFFICHES SÉRIELLE / À L’ORDINATEUR

Sur base d’un même contenu (texte et image) l’étudiant devra proposer 3 variations de mises en page avec une hiérarchie de lecture différente (3 points de vue différents). Le travail sera réalisé exclusivement à l’ordinateur.

Les enjeux pédagogiques de ce projets sont :

> développer 3 point de vue différent à partir d’UN même contenu :

> gestion de l’espace (cadrage de l’image)

> gestion des pleins et des vides / de l’équilibre

> gestion de la cohérence/pertinence de composition (hiérarchie des l’informations)

> gestion du choix de la typographique

> gestion de la cohabitation de plusieurs typographies sur une même support

> gestion de la composition typographique (pour le titre, sous titre, chapeau...)

> usage des règles typographiques (inter lettrage, interlignage, lisibilité, impact...)

 

 

#2 CRÉATION TYPOGRAPHIQUE

 

→ WORKSHOP PROTO_FORMES

LUCILE BATAILLE, SÉBASTIEN BINIEK, JULIEN BEUTTER

 

A partir de normographes (outils en bois crées par les intervenants) - les étudiants vont pouvoir créer sur ordinateur des formes autour des ductus de ces normographes. De là chacun d’eux développera une typographie et découvrira les variations possibles de formes, de graisses et des outils.

Les enjeux pédagogiques de ce projet sont :

> le travail en équipes

> l’enrichissement du vocabulaire typographique.

> compréhension et création autour de la notion de squelette en typographie.

> « mise en muscles » des squelettes typographiques.

> compréhension et création autour de la notion

de graisse, de styles et signes en typographie.

> compréhension et mise en lumière d’une création de caractère à l’ordinateur (notion de «famille»)

> création d’un discours autour d’une typographie.

Les acquis gagnés au workshop continueront à nourrir le cours

de typographie durant le second semestre.

La typographie créée sera complétée et utilisée sur différents supports : édition d’un livret A5, affiches, cartes etc.

 

→ CRÉATION D’UN LOGOTYPE NOIR ET BLANC

Sur un thème donné l’étudiant devra créer un logotype noir et blanc. Ce travail se concentre uniquement sur le choix typographique ou sur la création d’un lettrage et sur la composition.

L’étudiant devra faire preuve de rigueur et de précision pour que son logotype soit lisible en petit comme en grand, qu’il fonctionne en noir et blanc et qu’il dégage une force identitaire (personnalité) en accord avec le sujet donné.

 

Les enjeux pédagogiques de ce projet sont :

> gestion du choix typographique

> maitriser la transformation d’une typographie existante

ou la création d’un lettrage

> gestion de la composition, de l’équilibre, du soin des détails

> gestion de la lisibilité

 

Mode d’évaluation

Chaque cours d'atelier est noté en ayant recours à une évaluation continue. Cela prend donc en compte la note du premier quadri, mais également celle du second quadri.

L'évaluation ne s'arrête pas fin janvier. La seule note du premier quadri ne peut suffire à évaluer une année entière et valider la réussite. 

Afin d'établir la note du 2e quadri, une remise préalable de l'ensemble des travaux est demandée avant la remise prévue des jurys (ce délai fixé pour chaque cours peut varier de 10 jours à quelques semaines).

Après cette remise préalable, une note est envoyée aux étudiants.

Ils ont ainsi la possibilité de revoir leurs travaux. S'ils sont satisfaits de cette note, ils ne sont pas tenus de modifier leurs travaux en vue du jury. Cette note préalable sera donc prise en compte directement.

Si cette note préalable ne leur convient pas, ils peuvent représenter leurs travaux modifiés pour les dates du jury.

 

Critères d’évaluation

• La compréhension des consignes et des enjeux de celui-ci.

• Le respect des consignes et des délais imposés.

• La pertinence de la recherche graphique et des propositions faites.

• L’originalité de la forme, de l’interprétation / l’originalité du concept.

• La cohérence graphique : maîtrise des données plastiques et de la sensibilité esthétique / efficacité et qualité formelle.

• Le développement d’une singularité / prises de risques et initiatives personnelles.

• L’évolution de l'étudiant par rapport aux notions apprises / applications des savoirs faire vu en cours.

• La participation au cours / implication dans le développement des exercices.

• L’évolution du travail, l’investissement (effort et progrès) et la cohérence de l’ensemble.

• L’autonomie de l’étudiant et capacité à dépasser les consignes de façon intelligente.

• La présentation et finition des projets finaux.

• La capacité d’argumentation.